Pour quoi je vise des hautes séries et hautes répétitions?

Pour quoi je vise des hautes séries et hautes répétitions?

Au programme:
 Pour quoi je conserve les mêmes exercices LONGTEMPS
Pour quoi je cherche à faire des séries longues
Les nombreux avantages pour la santé de faire des séries longues et d’une séance d’endurance musculaire
Pourquoi faire des séries longues et des hautes répétitions :

On me fait souvent la remarque et on me demande souvent comme quoi et pour quoi je fais toujours les mêmes exercices de base depuis plusieurs années tels que les pompes, squats, fentes, traction, crunch et dips. Et ce, malgré que j’ai connaissance de nombreux exercices divers et variés.

La ou les raisons sont simple tout d’abord parce que cela travaille l’endurance musculaire car faire un effort sur la durée, c’est dans ma recherche de la performance et de l’efficacité. Deuxièmement c’est pour battre les records, et ensuite parce que cela apporte de nombreux bienfaits et avantages pour rester en forme et en bonne santé pour progresser davantage physiquement.

La troisième raison, c’est que cela met à l’épreuve et renforce le mental ! Les exercices d’endurance sont très bon pour notre mindset.

De plus, les exos de « bases » que j’ai cité ci-dessus sont amplement suffisant pour progresser et sculpter un corps solide et puissant dans son ensemble. Ça me fait bien rire de voir des gens créer diverse variante ultra complexe alors qu’ils ne sont même pas capable d’aligner 50 pompes d’affilée ou enchaînées 15 tractions de manière propre. Ou encore simplement de réussir à exécuter une seule pompe de manière propre et qualitative.

Pour quoi chercher à faire compliqué si tu n’es pas capable d’être suffisamment fort aux exercices de bases? En tout cas, cela me semble illogique. Faisons les choses dans l’ordre. Chaque chose en son temps. Ne negligons pas la qualité.

Personnellement, je pars du principe qu’il faut être d’abord très fort et avoir une haute maîtrise des exercices de bases avant de chercher à faire compliquer à ou s’inventer des variantes à s’en faire galérer.

Le même procédé depuis un bail.C’est comme ça que je fonctionne et c’est comme ça que je m’entraîne depuis très longtemps , je procède toujours par niveau et en progressivité à petit pas. Je cherche à me perfectionner dans mes mouvements basiques chaque jour. Puis ensuite je peux me focaliser sur d’autres variantes plus difficiles jour après jour. C’est de cette manière là aujourd’hui que j’arrive à faire des variantes d’exercices très difficile.

Mon but est de maîtriser chaque mouvement de base à la perfection et viser des répétitions les plus hautes possibles, un niveau même inaccessible pour un pratiquant « lambda ».

Je connais beaucoup de gens qui n’arrivent pas à rester longtemps sur le même exercice soit parce qu’ils « s’ennuient » à faire toujours la même chose , ou soit simplement parce qu’il n’a pas la capacité nécessaire pour l’instant.

Le mec qui s’invente des variantes tout le temps parce qu’il a peur de s’ennuyer : dans ce cas, posons-nous 10 minutes et commençons à réfléchir.

Il faut se poser la bonne question , « suis-je là pour progresser ou faire gonfler mon ego ou faire mumuse »…Si on pars du principe que ton seul et unique but c’est progresser, avoir des résultats et améliorer tes capacités physiques. Pourquoi toujours chercher à faire des changements si l’ancienne méthode fonctionne ? Pourquoi toujours vouloir changer un détail tant que sa fonctionne ? Pourquoi changer un procédé qui marche et rester ainsi jusqu’à que sa stagne ? Tant que sa marche pourquoi changer.

Je pense que beaucoup de gens se cassent trop la tête et c’est peut-etre d’ailleurs une des raisons pour quoi certains ne progressent pas : parce qu’ils ne font pas les choses pour progresser mais plutôt pour s’auto satisfaire ou gonfler leur ego.

L’importance de séries longues et ses bienfaits pour la santé

Je cite les quelques phrases de l’auteur du livre réputé Méthode Lafay, Olivier :

« L’évolution (ou le retour) vers les séries longues se fait inconsciemment et naturellement si l’on ne veut pas être « juste une masse ».

Un corps massif bâti sans séries longues, sans « cardio-muscle » fatigue énormément. Cela devient une gêne de tous les jours. Et seul un bodybuilder, fixé sur l’apparence, capable de supporter la gêne induite, peut se satisfaire de cette situation.
Sans compter les problèmes articulaires. »

« Le lourd en séries courtes a fait ses preuves, mais au détriment de la condition physique. »

« Il faut que le système d’approvisionnement énergétique, le coeur également, soient à la hauteur de la masse développée. C’est impossible sans séries longues et rapprochées. Les séries longues permettent d’irriguer les muscles, et aussi de mieux nourrir tendons et articulations.  »

Les séries longues sont bénéfiques pour:
✔️ La vascularisation
✔️ La force
✔️ L’endurance
✔️ La résistance
✔️ Les tendons et articulations
✔️ Le système cardiovasculaire et respiratoire
✔️ Diminuer les risques de blessures
✔️ Et bien plus encore !

En résumé:
Contrairement aux idées reçus, avec le séries longues on travaille aussi la force et d’autres aptitudes physique, à partir du moment où tu sais gérer tes temps de repos, ta manière d’exécuter tes  mouvements et savoir créer un programme adapté et équilibré en fonction de ta santé et de tes performances. D’où l’importance de conserver les exercices de bases telles que les squats, pompes, tractions, fentes, et gainage!

 

TU PEUX ENCORE FAIRE PARTIE DE MES CONTACTS PRIVÉ

Tu vas recevoir chaque semaine, des nouvelles méthodes d'entraînements, des infos confidentielles, des conseils et des citations motivantes :

Juste en inscrivant ton mail ci-dessous (sa prend 3 sec) :


Tu peux te désinscrire en 1 clic.

---------------------------------

Reprend ta vie en main
Télécharger mon livre MINDSET INSTOPPABLE - Se bâtir un mental en béton pour avancer et réussir




Découvre comment le mindset ou de ce qu’on appelle souvent dans le
domaine du développement personnel le conditionnement mental peut
changer ta vie en espace de quelques mois ou en une dizaine de jours,
t’aider à atteindre tes objectifs physiques et mentales. Ou encore tes
plus grands projets. Ta capacité à obtenir des résultats rapidement…


Le mental c’est entre 80% à 90%
de la réussite dans tout ce que tu entreprends. Que se soit
professionnel, personnel, relationnel, sportif, ou autres.


On en parle peu souvent, mais il est toujours là. En filigrane de
tous les accomplissements humains, jusqu’aux plus extraordinaires: c’est
le mental, notre cerveau, notre psychologie, notre mindset qui nous
permettent de nous dépasser quand le corps donne déjà son maximum.


Ceux qui se retrouvent souvent au contact de leurs limites le savent
bien: sportifs de haut niveau, militaires en opération, pompiers en
intervention… Parmi les exemples les plus frappants, on compte le judoka
Teddy Riner, dont la suprématie s’est encore confirmée récemment aux
Mondiaux de Budapest avec son neuvième titre de champion du monde, et
qui ne cache pas le rôle qu’a eu son travail avec sa psychologue dans sa
longévité sur le tatami.


Mais aussi le néerlandais Wim Hof, qui a appris à contrôler son corps
et par l’esprit pour endurer des températures extrêmes et même
contrôler son système immunitaire. Ou encore Cécilia Berder de l’Équipe
de France d’escrime et vice-championne du monde, qui remporte une
médaille lors d’une compétition internationale avec l’Equipe de France
d’Escrime, alors qu’elle est blessée. Pareil pour les moines shaolins
capable de grande prouesse tout cela grâce à la maîtrise du mental. La
liste est encore longue…


VOIR SI C'EST ENCORE DISPONIBLE ICI : Se procurer le livre MINDSET - INSTOPPABLE


Pour aller encore plus loin :

TU PEUX ENCORE FAIRE PARTIE DE MES CONTACTS PRIVÉS

Tu recevras chaque semaine de mes dernières nouvelles, mes conseils, plein d'astuce, des offres sur mes programmes et mes dernières découvertes.

*Recevoir des astuces avancées et des conseils pour progresser et te developper encore plus vite