Coronavirus 2020 ce que j’en pense (mon analyse)

Ici je vais te donner mon analyse par rapport au covid19, si tu me suis depuis longtemps tu sais déjà tout.

Mais ici je vais te faire un gros résumé de mon analyse, de ce qui faut comprendre et surtout comment en tirer leçon à l’avenir.

Je vais te partager mon analyse sur le confinement, le virus et l’impact de celui-ci.

Nous allons voir comment nous en somme arrivé là, comment l’Homme est au final sont propre ennemi, le confort excessive et la vie sédentaire nous tue à petit feu chaque jour.

Ainsi que l’impact du covid19, comme la crise économique, et bien plus.

C’est quand même un truc de fou ce qu’une « grippe » à niveau légèrement au dessus de la grippe saisonnière que nous connaissons tous chaque année nous a fait durant le début d’année 2020.

Pour rappel c’est en moyenne plus de 10 000 morts de la grippe chaque hiver.

Entre le confinement, les rumeurs, l’impact économique, les décisions prises par les gouvernements, et surtout la grande panique dans le monde ….

Avec notre avancée dans la recherche, la science, la technologie, les médicaments et dans l’archéologie : comment pouvons-nous aujourd’hui être impuissant face à ce genre d’événement qui aurai créé un bordel dans le monde ?

Et pourtant …faisons un petit bond dans le passé :

Depuis la nuit des temps, depuis l’existence même de l’Homme. En passant par la période pré-histoire, au moyen âge et à aujourd’hui.

L’Homme à toujours su s’adapter et faire face aux pires crises et aux situations par rapport à l’environnement, à la maladie, à la conquête des terres, à la découverte de nouveaux paysages. C’est bien pour ça que nous somme en vie aujourd’hui.

C’est parce que nous somme aujourd’hui le résultat de la réussite d’une longue évolution qui ne s’arrête pas.

Aujourd’hui on se rend compte que l’Homme à su faire des merveilles. On es aujourd’hui le résultat de millions d’années d’existence, on hérite directement ce qu’on construit nos ancêtres les plus proche mais aussi les plus lointains.

Dans les pays modernes développés, ll n’est plus nécessaire de se soucier de ce qu’on va manger, est-ce qu’on va se faire attaquer par un mammouth, si l’on va se prendre une bombe sur la tête du jour au lendemain.

Non tout ça c’est fini, (même si malheureusement il existe encore des pays sous développé et en situation instable, mais ça c’est un autre débat …), nous n’avons plus besoin de se battre pour nos terres et de se battre pour notre survie.

Tout cela grâce à l’évolution, à l’avancée technologique, au langage entre les Hommes, à la science , mais aussi grâce aux conventions et lois dans le monde qui permet d’instaurer une certaine stabilité dans le monde et de pouvoir voyager et faire du commerce dans différents pays partenaires toute tranquillité.

Il y a un temps où tout cela n’était pas possible.

C’est exactement pareil pour notre organisme. Notre corps à évolué, il a toujours su s’adapter en fonction des différents climats, nous héritons de l’instinct de survie de nos ancêtres et de leurs nombreuses aptitudes.

Et pourtant aujourd’hui, malgré toute ces belles évolutions…Un virus est capable de faire des ravages dans notre société.

Pourquoi je te parle de ça?

Parce que aujourd’hui nous vivons dans un monde de confort absolu dans lequel on oublie souvent comment l’Homme à pu évoluer jusqu’à là.

Les gens ne se rendent pas compte qu’on a la chance extraordinaire de vivre en plein milieu d’une période équivalente à la Renaissance.

Il n’y a jamais eu autant d’inventions de folie qui transforment complètement la façon dont on vit. Qui rendent tout facile. On peut commander de la bouffe avec son smartphone et se rendre au bout du monde du jour au lendemain.

Aujourd’hui on a accès de façon illimitée à l’information…

Il faut juste prendre un tout petit peu de recul pour sortir de son quotidien et réaliser ce qui s’est passé dans nos vies :

On a presque tous vécu l’invention d’internet et du smartphone.

✓On peut soigner des maladies incurables.

✓On peut envoyer une bagnole dans l’espace.

✓On peut se rendre à 100km chez soi sans même faire le moindre pas (Uber+tgv)

✓On peut voyager à l’autre bout du monde pour le prix d’une semaine de travail au salaire minimum.

✓On peut gagner sa vie dans son salon en vendant des fichiers virtuels.

✓On peut gagner sa vie juste en montrant ses fesses sur Instagram, c’est génial …🤣

✓Toi et moi, on vit dans une période magique, que les enfants étudieront en cours d’histoire.

Et on leur dira que c’était comme la Renaissance : la grande époque des inventeurs, des créateurs et des aventuriers.

L’âge d’or du progrès scientifique, technologique.

Soyons réaliste, même si ça ne va pas bien partout dans le monde et même si beaucoup de gens ont quand même encore une vie toute pourrie malgré eux, on a quand même eu deux énormes chances, qui défient toute probabilité :

√Être né

√Être né maintenant

Gâcher cette chance là en restant sur ton canapé sans participer, à pleurnicher sur ton sort et à rien foutre pour régler ça, ça serait comme si tu avais eu assez de moule pour gagner le jackpot à l’Euromillions, et puis que tu te mettais à brûler tous tes billets dans ton jardin.

Franchement, ça n’a certainement jamais été aussi facile de réussir ce que tu rêves de faire de ta vie, ce que tu rêves de créer, ce que tu rêves d’inventer, ce que tu rêves de faire et d’aller. Surtout nous en France.

On es capable de créer internet, de communiquer avec des gens à l’autre bout du monde sans bouger de son canapé, on es capable d’aller dans l’espace, de créer des robots, de faire des vaccins capable de te transformer en super-humain et en mesure de voir des minuscules microbes…

Et pourtant en 2020 on a été perturbé comme jamais face à un virus qui serait presque l’équivalent d’une grippe.

Le taux de mortalité serait inférieur à 1% selon une récente étude. Pourtant l’OMS avait annoncé un taux de létalité était de 3,5%.

Aujourd’hui, ils se rendent compte que finalement que ce covid19 était pas si « dangereux » que cela.

Tout un scandale pour rien ?

Oui et non. C’est surtout que c’était quelque chose d’inconnu, une situation inhabituelle.

C’est la raison pour laquelle la peur avait prit le dessus et que toute les mesures ont été parfois prises de façon extrême et parfois irrationnelle dans la plupart des pays.

Presque aucun pays n’était prêt à cela.

C’est d’ailleurs la période de paix la plus longue qu’on à jamais vécu depuis longtemps ici en France. Depuis la seconde guerre mondiale.

Du coup, les gens ne sont pas éduqués, ni formés et ni prêt à faire face à ce genre d’événement de grande ampleur. Alors ils paniquent plus facilement.

On y vient :

Le confort d’aujourd’hui nous tue.

Aujourd’hui on ne meurt plus parce qu’on se prend des bombes sur la tête ni parce qu’on manque de nourriture , ou encore ni de se faire attaquer par un mammouth, non.

Nous mourons davantage dû à des maladies dite « invisible » comme le cancer, le tabagisme, la pollution, les maladies cardiovasculaires.

Toutes ces maladies sont souvent lié à notre propre mode de vie, le stress, la sédentarité et nos propres activités humaines qui polluent la planète et qui nous tue.

Cela concerne plus particulièrement les pays riches. Coïncidence ? Je ne pense pas.

Selon de récente étude, le cancer serait la première cause de mortalité dans les pays riches tels que les États-Unis et la France.

Ce n’est pas de la faute des gens, ni de la tienne, ni de la mienne et ni celle du gouvernement. Nous somme surtout victime de notre propre évolution. Le confort et le mode de vie actuel.

Il suffit de prendre un peu de recul. Faut quand même avouer qu’en espace de 30 ans, il y a eu une sorte de révolution technologique.

Avec les smartphones, l’invention des robots, les applications, les gadgets, et les équipements militaires capable de voir à travers les murs. C’est juste un truc de fou.

Aujourd’hui on a une connexion internet à une vitesse folle, on peut communiquer avec tout le monde gratuitement partout dans le monde, on peut traduire des pages web en 10 sec, on peut commander son McDo avec son smartphone à partir de son canapé sans même se déplacer …

Aujourd’hui tout est tellement simple et facilement accessible.

La sédentarité c’est le fléau de notre ère.

C’est la rançon d’un mode de vie où les écrans occupent une place prépondérante : nous sommes de plus en plus sédentaires.

Les spécialistes de la santé tirent la sonnette d’alarme.

Chaque année, la sédentarité serait responsable de 600 000 décès en Europe, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Problèmes cardiovasculaires, obésité, diabète et même cancers : la liste des pathologies favorisées par une station assise prolongée est longue…

La tendance ne va pourtant pas vraiment vers une amélioration. Nous bougeons de moins en moins.

En moyenne, les Européens restent assis près de 7 h 30 par jour, selon une étude (d’Attitude prévention, une association regroupant les principaux assureurs français.

Soit largement plus que le seuil de sept heures à partir duquel nous sommes officiellement considérés comme sédentaires avec tous les risques que cela implique.

Le métabolisme humain n’est pas conçu pour une immobilité prolongée.

Idéalement, nous ne devrions pas rester assis plus de trois ou quatre heures par jour.

Des chercheurs australiens ont calculé que rester quotidiennement assis plus de huit heures augmentait le risque de mortalité de 15 %. Au-delà de dix heures, le chiffre bondit même à 40 % !

Et ce n’est pas qu’un problème de santé publique : selon une estimation, il suffirait de réduire de 20 % le niveau de sédentarité pour économiser 16 milliards d’euros à l’échelle européenne.

Le responsable est tout désigné : notre mode de vie.

Les écrans sont clairement un concurrent majeur à l’activité physique. C’est particulièrement vrai parmi les jeunes générations.

L’association a comparé la sédentarité des jeunes et des seniors : en moyenne, les premiers restent assis 8 h 19 par jour, et regarder la télévision est leur activité favorite. Les seconds ne restent assis que 6 h 53, et préfèrent aller se promener…

Notre système immunitaire de plus en plus affaiblit et un taux de testostérone de plus en plus bas ….

Comme je l’ai expliqué plus haut, l’Homme a toujours su faire face à de multitude situations pour survivre. Il est donc naturel pour l’être humain de faire à toute sorte de virus et bactéries en permanence.

Sans oublier que nous somme de plus en plus dépendant aux aliments industrielles, l’alcool, le tabac et les médicaments(souvent contre productif).

Choses qui n’existaient probablement pas avant. C’est la raison pour laquelle nos ancêtres lointains avaient fort probablement une immunité naturelle plus solide que la nôtre aujourd’hui.

L’Homme étant aujourd’hui victime d’un excès de confort. Il est alors plus sensible aux infections et beaucoup plus fragile physiquement. Cela n’est pas un mal en soi, c’est d’ailleurs grâce à cela que nous pouvons faire autant de merveille aujourd’hui, nous somme moins agressif et moins barbare et sauvage qu’avant.

Plusieurs études confirment que le taux de testostérone chez les hommes est inférieur à ce qu’il était il y a à peine quelques décennies.

La cause de cette baisse de la testostérone n’est pas tout à fait claire, mais les données indiquent qu’il s’agit d’un résultat multiforme de la vie moderne et industrialisée.

La testostérone est l’hormone qui permet le développement des caractères sexuels primaires et secondaires chez les hommes.

À l’âge adulte, elle favorise l’attention, la mémoire, le raisonnement spatial et l’énergie (elle rend plus alerte) et, bien sûr, elle augmente la libido et la masse musculaire.

Lorsque les taux de testostérone deviennent trop faibles, les hommes peuvent commencer à se sentir fatigués, perdre de l’intérêt pour la sexualité, prendre du poids, et perdre de la masse musculaire. Aussi, il existe un lien direct entre des faibles niveaux de testostérone et la dépression.

Nous somme alors physiquement plus vulnérable, affaibli à cause de notre mode de vie et plus exposé à la maladie naturelle.

Par contre nous somme davantage plus civilisé et peut être bien plus ingénieux qu’avant.

Si la communauté scientifique est majoritairement d’accord pour dater l’apparition des premiers êtres humains (homo sapiens) il y a environ 200.000 ans, l’apparition de véritables civilisations, avec une culture moderne et l’utilisation d’outils évolués, n’aurait eu lieu qu’il y a 50.000 ans.

Et la cause pourrait bien être… une chute de notre taux de testostérone, la fameuse « hormone de la virilité ».

C’est en tout cas ce que suggère une étude, publiée vendredi 1er août dans la revue Current Anthropology.

Pour arriver à cette conclusion, Robert Cieri, biologiste de l’université d’Utah, a comparé des crânes datant d’il y a plus ou moins de 50.000 ans.

Les humains sont les seuls capables de communiquer de manière si complexe et de coopérer, même avec des étrangers.

De nouvelles découvertes sur les fossiles humains datant de l’âge de pierre en Europe, Afrique et au Proche-Orient suggèrent que ces traits sont liés et se sont développés il y a environ 50.000 ans.

Ils ont été une des causes du développement de notre culture complexe.

En clair, quelque chose s’est passé à cette période, suite à quoi l’espèce humaine a commencé à évoluer dans le sens que l’on connaît. Mais quoi?

Des visages plus féminins

Les fossiles humains datant d’après cette période sont en général dotés de visages plus féminins.

De plus, les différences entre ces crânes et ceux antérieurs à cette période de développement sont similaires aux différences entre deux personnes ayant un niveau très haut et très bas de testostérone aujourd’hui.

Pour arriver à ces déductions, ils ont étudié 13 crânes datant d’il y a plus de 80.000 ans, 41 datant d’entre 10.000 et 38.000 ans et 1367 crânes du XXe siècle, provenant de plus de 30 ethnies différentes.

Le chercheur rappelle qu’un faible taux de testostérone est associé, chez les bonobos et les chimpanzés, avec un comportement moins agressif envers les humains.

En clair, il se pourrait qu’avec cette baisse du taux de testostérone, nous ayons arrêté de nous taper sur le crâne et ayons commencé à agir ensemble, en société.

Les impacts et conséquences pourraient être plus dévastateur que le covid19

En tout cas c’est que sous entend de nombreux chercheurs et les études récentes.

Notamment, une étude parue dans la revue the Lancet estime que les conséquences financières de cette crise pourraient entraîner le décès de 1 157 000 d’enfants vulnérables dans le monde. 

C’est énorme et bien plus élevé que le nombre qu’à causé le virus même soit à à ce jour de 346.700 morts en mois de juin 2020.

Cette crise qui va s’enchaîner après la pandémie pourrait être bien pire que les 5 mois de covid19 intense en 2020.

Ce qui nous attend dans le futur

Tout ce qui s’est passé durant le covid19 ne sera pas sans conséquence. Il faudra s’attendre à un changement majeur.

C’est comme pour les attentats du 11 septembre. Cela s’est enchaîné par de nouvelles lois surtout en terme sécurité. Il y a beaucoup de changements à ce niveau là.

Alors imagine le covid19 qui est un événement mondial et qui aura durée dans le temps.

Les conséquences et les changements dans le futurs pourrait être bien plus grand que la suite des attentats du 11 septembre à New York.

Qui dit événement exceptionnel, dit aussi solution exceptionnelle mais aussi et surtout conséquences et/ou changement exceptionnel…

Le coronavirus a entraîné la pire journée boursière depuis des décennies.

Impact du Coronavirus sur le futur

1 – Ce qui paraît ridicule avant paraît normal aujourd’hui

Tout ce qui semble bizarre auparavant, semble normal aujourd’hui. Il suffit de regarder la mode d’aujourd’hui, il y a un temps où porter des jeans troués étaient anormal, bizarre. Aujourd’hui c’est devenu un effet de monde.

Porter des tatouages étaient autrefois bizarre et un peu spécial. Aujourd’hui c’est devenu normal, et même un effet de monde.

Refaire sa poitrine, c’était juste fou. Aujourd’hui, la plupart des femmes (beaucoup) veulent refaire leurs seins…

Prendre de la poudre en complément alimentaire, c’était à l’époque très bizarre et pas naturel, aujourd’hui c’est devenu courant et normal.

Porter des masques chirurgical, c’était bizarre, et bien suite au covid19 c’est devenu un « effet de mode » normal partout dans le monde.

Tout ce qui semblait ridicule, parait normal aujourd’hui. On peut prendre exemple sur absolument tout.

Ce qu’il faut comprendre c’est que suite au covid19 cela va probablement créer de nouvelles modes.

2 – Nouvelle loi

L’impact du covid19 aura également été l’occasion pour faire passer de nouvelle mesure et aussi de nouvelle loi.

Enclenchement de l’état d’urgence sanitaire, obligation du port masque dans certains endroits.

Il faudra également s’attendre à de nouvelles lois qui vont être probablement mise en place (ou elles le sont déjà) suite à la pandémie mais aussi pour faire face à la crise de économique.

3 – Entreprises

Déjà plusieurs entreprises ont du faire faillite depuis le début du covid19. Mais ce n’est que le début. Il faudra s’attendre à des licenciements, des suppressions d’emplois.

Il y aura par la même occasion probablement de nouvelles entreprises qui vont apparaître et donc aussi de nouveaux emplois.

4 – Changement de notre quotidien et de mentalité

Suite au confinement il y aura fort probablement un changement de mentalité et du quotidien des civils. Plus de sensibilisation au niveau de la santé, distanciation social qui va durer longtemps, port du masque.

La mentalité collective ne sera probablement plus la même qu’avant.

7 – Voyage

Le buisness du tourisme va prendre un grand coup. Suite au confinement et à cette pandémie les gens auront probablement plus peur et seront plus parano qu’avant.

Ils vont donc faire plus attention, du coup je pense que pour les prochains mois ou prochaines années, il y aura une diminution de voyageurs dans le monde. Sans oublier que certaines compagnies aériennes ont fait faillite.

Il faudra attendre un petit moment avant que le monde revoyage dans partout dans le monde comme avant.

En résumé :

Le monde et la société ne sera sûrement plus comme nous l’avions connu auparavant.

Comme je l’ai expliqué plus haut. Un confinement qui aurait durée aussi longtemps, une économique bien pire que depuis la seconde guerre mondiale, tous les secteurs professionnels en arrêt pendant des mois et des millions de gens confiné dans le monde.

Ce sont des choses auxquelles on n’a jamais connu en espace de plusieurs décennies.

Ce sont des situations auxquelles nous ne somme pas prêt à cela ce qui avait impliqué des mesures exceptionnelles qui aura et vont engendrer de grande conséquences dans le futur.

Je pense sincèrement que depuis le début du covid19 que les mesures prises, le confinement ainsi que la médiatisation de cette pandémie était une pure exagération.

Après je ne sais pas si c’était volontaire ou non, si il s’agit d’un simple scénario en complot avec les plus puissants du monde afin de mieux contrôler et assouvir les peuples ou pour d’autres intérêts.

Nous ne saurons jamais la vérité.

Mais une choses est sûre, être en bonne santé, rester en forme et conserver une bonne hygiène de vie en maintenant une bonne condition physique augmente notre taux de survie peu importe la situation et cela depuis des milliers d’années, choses qui n’est pas nouvelle donc.

Je pense que nous avons tendance à être « amnésique » a oublier ce dont notre organisme est capable de faire, ce que l’Homme a parcouru depuis des milliers d’années et surtout que les pandémies ne sont nouvelles.

En d’autres termes, l’Homme serait donc aujourd’hui sont propre ennemi. Sa propre source de destruction.

La meilleure garantie

On pense souvent que le fait de conserver son argent en banque est gage de sécurité.

On pense souvent d’avoir une assurance vie fiable est gage de sécurité en toute circonstance.

Les assurances auto, les assurances habitations, etc etc.

Ceci est une fausse sécurité. Certe les banques et les assurances te protégerons dans une société stable. Mais si il y a un déséquilibre dans la société, une instabilité et une grande crise financière.

Ces assurances et ces banques te seront d’une grande inutilité. L’argent perdra sa valeur, et les assurances ne serviront plus à rien.

La meilleure de façon de garantir son confort, sa sécurité et sa survie.

C’est avoir une condition physique. Conserver une bonne santé et être en mesure de s’adapter en toute circonstance.

C’est ça la vrai assurance. C’est ca qui va te permettre de rester en vie, de te protéger et d’être dépendant de personne.

Il n’est pas trop tard pour s’y mettre.

Pour aller encore plus loin :

TU PEUX ENCORE FAIRE PARTIE DE MES CONTACTS PRIVÉS

Tu recevras chaque semaine de mes dernières nouvelles, mes conseils, plein d'astuce, des offres sur mes programmes et mes dernières découvertes.

*Recevoir des astuces avancées et des conseils pour progresser et te developper encore plus vite