Avoir un mental d’acier (les avantages)

Tu as peut-être accumulé beaucoup de méthodes, de techniques, des livres et d’astuces pour aller t’entraîner et avoir des résultats extraordinaire.

En fait tu t’es très bien renseigner sur le sujet, tu sais exactement quel programme suivre pour atteindre ton but : tu as une bonne base de connaissance !

Mais parfois tu as peut-être l’impression qu’il te manque quelque chose, un petit truc qui fait qu’aujourd’hui tu n’as pas toujours pas atteint ton objectif malgré la bibliothèque de connaissance et de savoir que tu as en ta possession.

Peut-être que tu as du mal, parfois, à croire en toi. A croire en tes projets. À en croire que tes objectifs. En tes rêves.

La vérité, c’est que les méthodes, les techniques et les astuces d’entraînement suffisent rarement. Il y a un détail manquant qui peut faire toute la différence.

J’ai rencontré beaucoup de personnes qui collectionnaient des cahiers entiers d’idées, de méthodologies, de techniques d’entraînements…

Et ces personnes avaient tellement de difficultés pour passer à l’action, pour croire en eux et persévérer, que malgré toutes les infos qu’ils avaient collectionné, elles n’y arrivaient pas.

Des gens comme eux, il en existe des milliers. Peut-être même des dizaines de milliers.

Et si tu es parfois dans le même cas, alors c’est qu’il te manque une chose :

Construire ton mental pour réussir.

Regarde les sportifs de haut niveau…

Le MENTAL est souvent aussi important pour eux que la technique. Les grands chefs d’entreprises font un travail sur eux aussi pour être prêt à prendre les meilleures décisions et faire face aux difficultés diverses.

Une fois que tu auras installé dans ta tête la CERTITUDE que tu peux réussir ton projet… la CERTITUDE que tu VAS le réussir… alors plus rien ne sera pareil.

Je te dis ça, parce que je l’ai vécu.

Et au fil des années, j’ai découvert et appliqué des méthodes un peu étranges et parfois même assez farfelu au yeux des gens pour me construire un mental d’acier.

C’était dur de le faire, parce que j’ai souvent fais les choses seules, j’ai souvent appris seul et travaillé seul, sans être entouré forcément être bien autour tout au long de mon parcours. Et grâce à ces méthodes, j’ai pu dépasser des performances physiques et mentales jamais fait auparavant.

Alors je me suis dit que si ça m’avait aidé, alors ça pourrait t’aider aussi.

C’est la raison pour laquelle je te devoile toute ces méthodes dans mon livre mindset instoppable – se bâtir un mental en béton pour réussir et avancer.

Le mental c’est jusqu’à plus de 80% source de nos réussites ou de nos échecs.

C’est un élément souvent invisible qu’on oublie très souvent, et pourtant il nous accompagne tout au long de notre parcours en mode arrière plan.

Comme je l’explique en long et en large dans mon livre mindset instoppable en voici un extrait :

Dans toute réussite, dans chaque démarche, dans chaque activité ou peu importe où que nous somme. On commence par l’état d’esprit, le mindset parce que c’est selon moi indispensable. C’est la base.

Tout commence par ici il faut être sûr que tu ais validé le bon
câblage mental pour te mettre sur la bonne fréquence pour réussir quand ce sera compliqué,pour réussir à trouver le positif quand ce sera dur, quand tu n’auras pas les résultats que tu veux immédiatement.

Pour tenir sur la durée, parce que le développement physique ou
mental et atteindre ses objectifs physique ce n’est pas un sprint mais plutôt un marathon.

Le mindset qu’est-ce que c’est? Il est beaucoup utilisé dans le monde du développement
personnel et de plus en plus dans l’infoprenariat où beaucoup de personnes travaillent souvent de manière autonome et isolée.

En effet, quand on arrive dans le 3.0, en provenance du monde réel, il est parfois difficile de se motiver, de ne pas s’enfermer dans ses croyances très souvent limitante ou ses certitudes, on peut facilement procrastiner, et reporter tranquillement au lendemain au risque de se trouver toutes les excuses pour ne plus avancer du tout.

Il faut donc une très grande volonté et un nouvel état d’esprit !

Avoir un mindset de gagnant est une psychologie qui va t’emmener naturellement à réussir, une psychologie où très peu de gens s’en soucis des enjeux d’avoir un mental solide pour atteindre son but et qui est finalement l’élément qui manque à beaucoup de mes élèves, chef d’entreprise, salariés, entrepreneurs, sportifs et pratiquants de musculation/crosstraining.

C’est parce que quand on a toutes les méthodes, toutes les techniques d’entraînements, il manque systématiquement encore quelque chose.

Il y a des gens qui ont accès à toutes les informations qui n’arrivent pas à passer à l’action et quand ils passent à l’action il manque toujours quelque chose et cette chose là : c’est le mindset. L’état d’esprit, le mental, LA PSYCHOLOGIE.

L’état d’esprit s’apprend ,se cultive et se renforce comme un muscle… Bon nombre de gens ont échoué, non pas par manque d’expérience, de compétences ou de volonté, mais par manque d’état d’esprit.

Dans tous les domaines de la vie, cela exige en effet un certain état d’esprit qu’il faut cultiver et développer ; être motivé et déterminé, mais aussi avoir de la patience et de la persévérance.

Le mindset joue un rôle important dans la réussite de chaque individu.

Très souvent la grande partie des gens qui échoue c’est parce qu’ils sauto-sabotent. Ils se mettent les bâtons dans les roues à eux-seuls. On a souvent tendance à se mettre des pénibilités nous même pour atteindre un objectif alors qu’on peut faire beaucoup plus simple.

On croit très souvent qu’il faut forcément galérer pour réussir et obtenir un résultat. Alors du coup, on cherche souvent la difficulté…

C’est la raison laquelle qu’il existe des gens qui ont peur de la réussite.

C’est ce qui fait que ces même gens, sauto-sabotent de façon inconsciente qui les amène automatiquement vers l’échec. Même si ils avaient tous les moyens pour réussir. Parce qu’ils ont été programme ainsi. L’état d’esprit reste toujours plus fort.

Il arrive aussi souvent que les gens sont bloqués quand ils essayent (ou veulent) dépasser leurs limites.

Si tu essayes de pousser tes résultats le plus loin possible, d’augmenter tes performances physiques, ton nombre de km en footing, tes revenus, d’améliorer tes notes en classe, de te surpasser dans la réalisation de tes projets personnels, ou d’améliorer tes performances même intellectuelle, souvent tu es confronté à un grand obstacle, et il n’est pas forcément celui que tu crois.

L’obstacle qui t’empêche d’atteindre ce point où tu désire arriver n’est pas forcément lié à l’objectif lui-même, mais cet obstacle est ailleurs : Parce qu’ils pensaient que c’étaient impossible

Avant la date du 6 mai 1954, les coureurs (et les divers experts) pensaient qu’il était physiquement impossible de battre le record de 1 600 mètres en 4 minutes.

Personne n’avait jamais réussi à parcourir cette distance en si peu de temps, et tout le monde pensait alors que c’était impossible.

Même des médecins affirmèrent, avec conviction, qu’il s’agissait d’une limite physique, infranchissable.

Mais alors Le 6 mai 1954, Roger Bannister, dans une course au stade d’Iffey Road à Oxford, a battu le record.

Après lui, 16 autres coureurs ont parcouru 1 600 mètres en moins de 4 minutes, démontrant que la limite n’était pas physique, mais mentale.

Démontrant que la limite ne se trouvait pas où on disait, mais qu’elle se trouvait, dans la tête. Parce qu’on est incapable d’accomplir ce que l’on croit impossible, et qu’une fois qu’on est convaincu qu’on peut en fait y arriver, tout change avec, ça devient possible.

Un autre exemple : Il pensait avoir un QI inférieur à la moyenne

Dans son livre Maximum Achievement, Bryan Tracy raconte l’histoire d’un étudiant qui entre à l’université après avoir passé un test.

Le résultat de ce test indique qu’il fait partie du « 99th percentile », c’est-à-dire que ses compétences intellectuelles sont supérieures à celles de 99% des étudiants testés.

Problème, l’étudiant avait mal lu son évaluation, et avait compris que son QI était de 99… soit en-dessous de la moyenne de la population.

Du coup, parce qu’il était alors convaincu d’avoir une intelligence médiocre, les résultats de son premier semestre étaient tout simplement catastrophiques.

Catastrophiques jusqu’à ce qu’il se rende compte de son erreur, et qu’il réalise que d’après les résultats du test, et contrairement à ce qu’il avait cru, en fait il était doué d’une intelligence, rare.

La suite ?

Immédiatement, ses résultats sont passés d’un niveau médiocre à un niveau exceptionnel. Il a absolument pulvérisé toutes les matières, y compris celles qui l’avaient terrassé…au moment où il se croyait incapable.

De médiocre à exceptionnel, simplement en changeant de convictions sur ce dont il était capable d’accomplir, simplement en changeant la façon dont il se voyait.

La limite n’était pas intellectuelle : elle était mentale.

Parce qu’encore une fois, on est incapable, bien plus que tout ce qu’on peut penser, d’accomplir ce que l’on croit impossible.

« Croyez-vous que vous faites partie des meilleurs, qu’en continuant de persévérer vous ferez partie des meilleurs, et vous le ferez.

Croyez le contraire, et vos résultats descendront même en dessous de ce que vous avez actuellement»

Regarde dans ta vie, regarde tous les projets que tu as eu à accomplir. Il t’es certainement arrivé, comme à moi aussi, de dépasser une certaine limite (ou d’accomplir quelque chose) qui auparavant te semblait infranchissable, n’était qu’un rêve pour toi.

Puis ensuite de te rendre compte que ce n’était pas si « impossible » que ça, au point où c’est devenu non plus comme une limite haute pour toi, mais plutôt comme quelque chose d’un niveau bas.

Comme le minimum acceptable que tu dois faire.

Cela t’est arrivé fort probablement plusieurs fois durant ton parcours de vie.

Par exemple ce jour tu as réussi à pédaler avec un vélo et même d’accélérer, sans tomber.

Comme ce jour où tu as réussi à valider correctement cette matière qui avant , te faisait si peur.

Souviens-toi de ce jour où tu as réussi à acheter, de toi-même, un habit, un appareil, un livre de classe, grâce à ton propre argent.

Comme ce jour où tu es devenu pour la première fois un élève du lycée ou du secondaire.

Pourtant cela te paraissait avant, comme un rêve… Du coup, lorsque tu te dépassais toutes ces limites, il te parait tout simplement impossible de revenir en arrière.

Tu peux désormais conseiller quelqu’un qui veut aussi être là où tu es arrivé, pour lui dire à ton tour, que ce n’est pas impossible.

Peut-être dans ton cas, avoir le permis de conduire est une étape quasi infranchissable. Et pour d’autres c’est devenu un lointain souvenir, quelque chose qui est au final, simple et possible.

Tu es convaincu au fond de toi que si c’était à recommencer à partir de zéro, certainement tu y arriverais de nouveau: la barrière, la limite s’est alors transformée en minimum acceptable.

Parce que la tâche est probablement plus facile à accomplir que ce que tu penses, parce que le projet est probablement plus simple que tu ne crois, et parce que, encore une fois, quand on est convaincu qu’en fait on peut y arriver, tout change avec, tout devient possible.

Il est vraiment fascinant de voir comment les gens mentalement solides se distinguent.

Là où les autres voient des barrières infranchissables, eux ayant un mindset solide voient des défis à relever.

Lorsqu’en 1914 un incendie détruisit entièrement son usine et ses prototypes, causant 23 millions de dollars de dégâts,

Edison eut cette phrase: Dieu merci, nos erreurs ont brûlé. Nous pouvons tout reprendre à zéro.

Cette réaction est l’archétype de la force mentale: voir une opportunité et agir quand tout paraît désespéré.

Et pourtant pour d’autres personnes, cela aurait été un échec total, une sorte de fin à tout. Ils auraient alors tout arrêter et changer de voie.

Pour d’autres, c’est une opportunité pour apprendre de ses erreurs et monter encore plus haut.

La différence entre ces différentes personnes, ce n’est ni la taille, ni la force, ni l’argent mais le mental.

Il existe des routines que l’on peut développer pour améliorer son mental. Les caractéristiques des gens psychologiquement forts sont en fait des stratégies tu peux appliquer dès aujourd’hui disponible dans mon livre mindset instoppable.

Selon Henry Ford, le mental a un effet puissant sur la capacité à réussir. Cette idée n’est pas qu’un outil de motivation, c’est un fait. Une étude récente de l’université de Melbourne a montré que les gens qui ont confiance en eux-mêmes gagnent davantage et sont promus plus rapidement que les autres.

Contrairement à la fausse assurance affichée pour masquer une insécurité, la véritable se reconnaît d’emblée.

Les gens psychiquement forts dominent ceux qui doutent et piétinent, parce que leur assurance inspire les autres et les aident à avancer.

Le pouvoir de savoir dire NON

Des recherches menées à l’université de Californie à Berkeley ont montré que plus on a de difficulté à dire non, plus on est susceptible d’éprouver stress, épuisement, voire dépression.

Les gens mentalement forts savent que dire non est bon pour la santé. Ils ont cette capacité à être ferme et savoir ce qu’ils veulent. Parce qu’ils sont difficilement influençable.

Quand il s’agit de dire non, ils évitent les expressions telles que « Je ne pense pas en être capable » ou « Je ne suis pas sûr ».

Ils disent non avec assurance parce qu’ils savent que refuser un nouvel engagement renforce ceux qu’ils ont déjà pris, en leur permettant de les honorer.

Les gens psychiquement forts savent également se contrôler en se disant non à eux-mêmes. Ils retardent la récompense et évitent les actes impulsifs qui font des dégâts.

C’est aussi savoir se protéger des énergies toxiques

Les gens mentalement forts ne se laissent pas facilement influencer par l’environnement et les gens autours.

Avoir affaire à des gens difficiles est frustrant et épuisant pour la plupart d’entre nous.

Les gens au mental fort contrôlent leurs interactions avec les personnalités toxiques en maîtrisant leurs émotions.

Lorsqu’ils doivent affronter une personne toxique négative, ils abordent la situation rationnellement. Ils identifient leurs émotions et ne laissent pas la colère ou la frustration alimenter la confusion.

Envisageant également le point de vue de la personne toxique, ils sont en mesure de trouver un terrain d’entente et des solutions aux problèmes.

Même lorsque la situation dérape, les gens psychiquement forts savent tenir la personne toxique à distance, évitant ainsi d’être démoralisés. La personne forte mentalement ne se laisse surtout pas influencer par l’humeur et l’énergie de la personne toxique.

Les multiples avantages d’avoir un mental d’acier :

✔️ Permet de mieux faire face aux échecs
✔️ Te porte naturellement vers tes objectifs plus facilement
✔️ Confiance en soi et estime de soi augmentée
✔️ Plus de facilité à lutter contre les mauvaises addictions et mauvaises habitudes
✔️ Permet de mieux faire face aux difficultés diverses de la vie
✔️ Plus de facilité à passer à l’action
✔️ Plus de facilité à supporter la pression mentale
✔️ Moins de chance de procrastiner (de remettre au lendemain)
✔️ Maîtrise de soi et de ses pulsions augmentées
✔️ Permet de mieux relativiser
✔️ Plus de facilité de faire des choix rapidement et de dire non aux autres
✔️ Permet de mieux s’adapter dans différents milieu et cercle social
✔️ Digère plus facilement et se remet plus rapidement d’une rupture amoureuse
✔️ Se relève plus rapidement et facilement d’une défaite ou d’un échec
✔️ Moins de complexe
✔️ Difficilement influençable
✔️ Permet de voir les choses de façon plus positive

Pour aller encore plus loin :

TU PEUX ENCORE FAIRE PARTIE DE MES CONTACTS PRIVÉS

Tu recevras chaque semaine de mes dernières nouvelles, mes conseils, plein d'astuce, des offres sur mes programmes et mes dernières découvertes.

*Recevoir des astuces avancées et des conseils pour progresser et te developper encore plus vite